Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly

Joe Dupree, que l’on surnomme également Melancoly Joe, est considéré comme étant l’un des gardiens de Dutch Island, tout comme ses ancêtres avant lui. Chaque jour, il veille à la bonne tranquillité de l’île. Il guète l’arrivée d’inconnus et surveille de prés les petits délinquants de l’île car rien de doit perturber Dutch Island. Mais un jour, une voiture est retrouvée accidentée sur la route avec à son bord deux personnes mortellement blessées. A ce moment là les choses changent. Joe Dupree sent que quelque chose est à l’œuvre, quelque chose de mauvais… A plusieurs milliers de kilomètres de là, Moloch, criminel en puissance, se réveille. Il vient de faire un rêve étrange… Un rêve dans lequel il massacrait des gens, un rêve qui lui semble très familier. Il va s’évader de prison et suivre son instinct qui va le mener tout droit vers Dutch Island.

En voilà un thriller original ! Nous avons là un très bon mélange entre le fantastique et le roman noir. Qu’est-ce-que j’ai adoré ma lecture, c’était un vrai moment de plaisir. Je ne connaissais pas John Connolly, enfin du moins je n’avais lu aucun de ses romans auparavant mais je pense qu’après celui-ci, je me laisserai bien tenter par d’autres.

Avec ce livre on est dans du très bon polar fantastique. J’ai vraiment adoré l’ambiance glauque et sombre que nous propose l’auteur. Il a fait de Dutch Island un personnage vraiment unique. J’ai été comme hypnotisée par cette lecture. Ce jeu passé/présent, paranormal/monde réel est tellement bien amené qu’on ne peut qu’être happé par cette intrigue. C’était une lecture très riche et très dense comme on en voit pas souvent, hélas. Les personnages sont tous très bien décrits, très bien travaillés. Chacun à son importance dans l’histoire. Rien n’est laissé au hasard, rien n’est superflu… C’est une histoire menée d’une main de maître que nous là.

J’ai pourtant, et malheureusement, lu des avis assez mitigés sur ce roman. Ce que je peux comprendre quelque part car mine de rien ce livre contient énormément de personnages. Il faut donc prendre le temps de le lire et ne surtout pas le considéré comme une lecture « sans prise de tête ». Il faut prendre le temps de bien repérer qui est qui puisqu’au fil des pages on finit par se rendre compte que tous les personnages sont tous liés entre eux, d’une façon ou d’une autre.

Comme je vous le disais, rien n’est laissé au hasard. Les âmes perdues de Dutch Island demande donc, de la part du lecteur, une grande concentration et une grande détermination car avec tous ces personnages la mise en place de l’intrigue prend un peu de temps. En gros, il faut VRAIMENT avoir envie de le lire, sinon l’abandon peut facilement pointer le bout de son nez. John Connolly a également fait le choix de proposer des chapitres assez long. Difficile de faire une pause. Ce qui, je pense, est à l’origine de pas mal d’abandon de ce roman. Mais je peux vous assurer que si vous persévérez vous allez vous rendre compte que ce roman en vaux vraiment la peine.

Pour ma part j’ai adoré et je le recommande. L’univers proposé par l’auteur est juste extra. L’alternance entre passé/présent ainsi que l’alternance des points de vue et tout le travail fait sur la psychologie des différents personnages donnent à ce roman une certaine puissance. L’intrigue est solide et le suspens très bien dosé. Jusqu’au bout l’auteur va nous tenir en haleine. A chaque chapitres l’ambiance devient plus oppressante. L’auteur fait dans l’originalité, je n’ai pas eu une seule seconde l’impression qu’il choisissait la facilité, bien au contraire. Laissez-vous tenter par ce roman noir avec sa touche de fantastique. Une petite pépite je vous le dis !

CarolinaBouquine.


Sponsored Post Learn from the experts: Create a successful blog with our brand new courseThe WordPress.com Blog

WordPress.com is excited to announce our newest offering: a course just for beginning bloggers where you’ll learn everything you need to know about blogging from the most trusted experts in the industry. We have helped millions of blogs get up and running, we know what works, and we want you to to know everything we know. This course provides all the fundamental skills and inspiration you need to get your blog started, an interactive community forum, and content updated annually.

Bleu Calypso de Charles Aubert

Niels Hogan a quitté sa vie d’antan pour s’installer dans une cabane en bord de mer dans laquelle il fabrique des leurres qu’il revend sur internet ou aux pêcheurs du coin. Il n’a qu’un seul véritable ami, Vieux Bob, lui aussi amateur de pêche. Les deux compères s’apprécient mutuellement mais ne se connaissent pas réellement. Un jour, Niels teste un nouveau leurre tout en prenant des photos pour son site internet. Lorsqu’il rentre chez lui, il remarque, sur l’une des photos, la silhouette d’un cadavre. Avec l’aide de Lizzie, la fille de Vieux Bob, il va mener l’enquête.

L’année 2021 a débuté par une lecture plutôt moyenne pour ma part. Amatrice de thriller autant vous dire que Bleu Calypso était beaucoup trop soft pour moi. Il s’agit d’un polar à l’intrigue simple et peu originale qui tend vers le nature writing de part les descriptions, que j’ai parfois trouvé interminables, des paysages marins. Beaucoup de mots, beaucoup de synonymes pour, bien souvent, décrire les mêmes choses. J’ai trouvé que cela était assez redondant et rendait le récit plutôt monotone. Bien qu’il soit court, j’ai eu du mal à le terminer car même en faisant abstraction de toutes ses descriptions et en me concentrant uniquement sur l’enquête en elle-même, j’ai trouvé cela trop simple pour moi.

Cela ne veut pas dire que le livre est mauvais, loin de là. C’est tout simplement moi qui ait besoin de thrillers et de romans policiers plus complexes, avec une intrigue plus dense. Ici, l’auteur reste un peu trop en surface pour moi. L’intrigue manque de peps et de rebondissements. Le personnage de Niels est, de plus, chamboulé par sa rencontre avec Lizzie, qui est journaliste et la fille de son ami le plus proche Vieux Bob. Avec son côté rebêle, un peu rentre dedans et son goût pour les prises de risques elle va bouleverser ses habitudes et son quotidien et Niels va mettre du temps à s’y habituer. Il finira par la suivre dans cette enquête mais malgré tout, j’ai trouvé que l’on restait trop centré sur leur rencontre et les sentiments de Niels et pas assez sur les meurtres commis et sur l’enquête. Ce n’est qu’au dernier tiers du roman que les choses se mettent enfin à bouger et à s’accélérer. Malheureusement, l’auteur m’a déjà perdu à ce moment là, et mon intérêt pour le fin mot de l’histoire est minime. Je n’ai donc pas été très surprise par la découverte du coupable.

Cela dit, je tiens à attirer l’attention sur un point, qui, quand même, à son importance. Il s’agit de la plume de l’auteur que j’ai trouvé, malgré les nombreuses descriptions, très fluide, très accessible, très belle même. Mais malheureusement ce mélange un polar/nature writing ne m’a pas séduite. Et je ne pense pas qu’il me séduira un jour car quand je lis du polar c’est surtout l’enquête, la psychologie des personnages, leur vie, le suspense qui m’intéressent. Je suis pourtant pas freinée par les passages descriptifs. Mais, et cela n’engage que moi bien évidemment, quitte à en lire, je préfère que ça traite d’un trait de caractère d’un personnage, de son passé ou de sa vie plutôt que du temps qu’il fait et de la couleur du ciel et de la mer. Je caricature un peu bien évidemment mais c’est pour que vous saisissiez l’idée. Belle plume donc mais à laquelle je n’ai pas vraiment accrochée au final puisque je ne m’attendais pas à autant de répétitions et de descriptions des paysages, surtout dans un roman policier. Je n’ai donc pas été convaincue, ni séduite par cette idée de mélanger le policier avec du nature writing. Cela dit, je suis certaine que ce roman trouvera son public. Je le conseille aux personnes ne lisant pas beaucoup de thrillers ou de romans policiers, ou aux personnes qui souhaitent lire du policier assez simple, léger et plutôt soft, sans prise de tête. Pour ma part je m’arrête à ce premier tome et je ne lirai pas la suite.

CarolinaBouquine.

Un retour ?

Bonjour à tous !

Eh bien, cela fait très longtemps que je ne suis pas venue mettre à jour ce blog. Je l’ai délaissé durant plusieurs mois par manque de temps mais aussi, pour être honnête, par manque d’envie. Cet article annonce-t-il mon retour ? Hum, peut-être oui. J’ai souvent voulu revenir mais je n’ai jamais franchi le pas pour la simple et bonne raison que, je trouvais que ce blog ne me correspondait plus. Quand je relis certains de mes articles, j’ai le sentiment d’avoir évolué depuis. Que ce soit au niveau de mes chroniques ou de mes lectures en elles-mêmes. J’ai par conséquent envie que ce blog évolue avec moi. J’ai envie de proposer des articles plus complets et de qualité. Et surtout sans me mettre de pression ! J’ai aussi envie de revoir la forme du blog, de supprimer des catégories qui ne me tentent plus. Ce sera d’ailleurs le cas pour la catégorie « C’est lundi que lisez-vous ? » ou pour les sorties du mois. L’accent sera plutôt mis sur la chronique et le livre en lui-même. Je souhaite aussi revoir la présentation des Book-Haul. C’est, de loin, l’article qui fonctionne le mieux mais je trouve que le livre n’est pas mis en valeur. Et je trouverai intéressant de pouvoir m’attarder sur quelques livres en prenant le temps d’expliquer pourquoi ce choix ? Qu’est ce qui m’a attiré chez ce bouquin ? Etc… Donc, il est fort probable qu’en plus des Book-Haul une catégorie apparaisse dans laquelle je pourrai m’étendre un peu plus sur le pourquoi du comment. (J’avais, il me semble, commencé à mettre cette idée en place mais je n’ai pas été jusqu’au bout).

Enfin, sachez que je vais aussi supprimer tous les articles déjà présents sur le blog. Cela me fait un petit pincement au coeur après tout le temps que j’ai passé à les taper mais j’en ai besoin pour repartir sur de bonnes bases avec CarolinaBouquine. Certains articles seront retravaillés et je les re posterai au fur et à mesure. Mais ils ne seront pas ma priorité. Sur ce, je vous laisse. J’espère vous retrouver très vite avec de nouveaux articles et que vous serez également au rendez-vous. Bisous !

CarolinaBouquine