Chronique, Fantasy/Fantastique, Saga

Saga Blackwater de Michael McDowell

Alors que les flots sombres et menaçants de la rivière submergent Perdido, une petite ville du sud de l’Alabama, les Caskey, une riche famille de propriétaires, doivent faire face aux innombrables dégâts provoqués par la crue. Mené par Mary-Love, la puissante matriarcale, et par Oscar, son fils dévoué, le clan s’apprête à se relever. Maus c’est compter sans l’apparition, aussi soudaine que mystérieuse, d’Elinor Dammert, jeune femme séduisante au passé trouble, dont le seul dessein semble être de s’immiscer au cœur de la famille Caskey.

  • Edition : Monsieur Toussaint Louverture
  • Genre : Fantastique/Historique/Horreur
  • Saga : Blackwater / Tome 6/6
  • Lu le : de juin à novembre 2022
  • Avis très mitigé sur cette saga

Les autres tomes de la saga :

1919. La petite ville de Perdido, en Alabama, est envahie par les eaux. Les maisons sont inondées et les habitants décident de se réfugier dans les hauteurs de la ville le temps que ça se calme. Oscar Caskey, héritier de la plus riche famille du coin, décide avec son employé d’aller voir l’étendue des dégâts. Il va alors faire la rencontre d’Elinor, une femme bien mystérieuse, partiellement amnésique, qui attendait depuis plusieurs jours que l’on vienne la sauver de l’hôtel où elle s’était réfugiée pendant l’inondation. Oscar va donc ramener Elinor chez lui, au sein de sa famille, au grand désespoir de Mary-Love, la mère d’Oscar.

Je vais ici vous donner mon avis sur la saga entière que j’ai terminé il y a peu de temps et malheureusement mon avis pour cette saga est très mitigé. Mais tout d’abord, saluons le travail qui a été fait sur les couvertures de chacun des six romans de la saga. Ce sont de magnifiques objet livre avec des dessins tout en reliefs et de jolies dorures.

Blackwater est une saga qui fait fureur actuellement. Je n’ai vu que des avis dithyrambiques sur ces bouquins, c’est donc les yeux fermés que je me suis lancée dans cette lecture (oui, j’ai fait mon mouton). Et bien après avoir lu toute la saga je peux enfin dire que je ne partage pas ni ne comprend pas l’engouement autour de cette saga. Déjà, pour moi, il est mal catégorisé. Sur livraddict on dit quand même de cette saga qu’elle est horrifique alors que c’est totalement faux. Et je me suis bien faite avoir ! Blackwater pour moi c’est un bouillon de genres littéraires différents mais c’est avant tout une saga familiale et historique. Et je n’étais pas du tout préparée à ça, c’est donc pour cela que je suis ressortie déçue de ma lecture.

Les premiers tomes de la saga sont très introductifs, il ne s’y passe pas grand chose. On suit le quotidien de la famille Caskey qui accueille Elinor, une jeune femme mystérieuse qui va s’immiscer petit à petit dans leur famille. Certes on remarque tout de suite qu’Elinor est étrange, quelques micro phénomènes fantastiques se passent lorsqu’elle est dans les parages mais cela s’arrête ici. Rien d’effrayant dans tout cela. Cette saga manque cruellement de scènes fantastiques/horrifiques, de rythme, de tension, de dynamisme.

Elle est par moment, disons le clairement, ennuyeuse. Je me suis carrément ennuyée en lisant certain passage voir certain tome entier de cette saga. Il est ici davantage question de jalousie, de rivalité féminine, de commérages que de fantastique ou de surnaturel.

De plus, j’ai trouvé les personnages très caricaturaux. On a la belle-mère aigri, jalouse et possessive envers sa famille et son fils principalement. La soeur qui n’est pas mariée et qui tend à devenir une vieille fille, l’oncle gentil, la belle-fille qui vient mettre le bordel dans la famille et j’en passe. Aucun de ces personnages ne m’a plu, même Elinor finissait pas être agaçante. Les romans sont racontés de plusieurs points de vus différents et pourtant je les ai trouvé très plats.

Les deux derniers tomes ont été, pour moi, les meilleurs. Le côté fantastique ne prend pas le dessus mais est un peu plus présent. On continue a suivre l’évolution de la famille Caskey, on y parle également des guerres, de l’économie, de la construction de pont etc… Le côté historique est là même s’il ne prend qu’une toute petite place, heureusement dans un sens. Malheureusement, on aura jamais les réponses à nos questions. La part de fantastique restera flou jusqu’au bout.

Malgré tout la fin m’a beaucoup plu, j’ai trouvé que c’était une bonne conclusion à tout cela même s’il manque des réponses. L’auteur a quand même réussi à bien faire évoluer cette famille au fil des tomes. En tant que saga familiale c’était sympathique, quoiqu’un peu gentillet par moment, mais ce n’était pas ce que j’en attendais. J’attendais plus de tension, plus de fantastique, plus de dynamisme, or là l’auteur est resté très en surface de tout cela alors qu’il y avait matière à faire quelque chose de top. En bref, je ne garderai pas un souvenir impérissable de cette saga. Je ne comprends pas l’engouement mais je dois avouer que ça se lit bien et vite.

Note : 2.5 sur 5.

CarolinaBouquine.

Publicité