Book-Haul

Book-Haul de Mars [2020]

clheuredubookhaul

Salut tout le monde j’espère que vous allez bien ?!

Je vous retrouve aujourd’hui pour le Book-Haul, du mois de Mars. J’espère qu’en ces temps de confinement vous en profitez pour lire pas mal. Pour ma part, ce n’est pas possible puisque je travaille (je fais partie des professions indispensables à la société lol). Mais cela ne m’empêche pas d’acheter des livres et surtout des Ebooks puisque les librairies sont fermées. Je vous montre tous ça.

3155078130_1_12_t33DtYnx La maison bleu horizon de Jean Marc Dhainaut : Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d’Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l’enquête bouleversante qui l’attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d’un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?

3155078130_1_14_CqdtAFQo Les prières de sang de Jean Marc Dhainaut : Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère. Et dire que tout a commencé parce qu’une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n’avait pas perdu la mémoire…

3155078130_1_2_z9CpRDFm La cave aux poupées de Magali Collet : Manon n’est pas une fille comme les autres, ça, elle le sait depuis son plus jeune âge. En effet, une fille normale ne passe pas ses journées à regarder la vraie vie à la télé. Une fille normale ne compte pas les jours qui la séparent de la prochaine raclée monumentale… Mais, par-dessus tout, une fille normale n’aide pas son père à garder une adolescente prisonnière dans la cave de la maison.

3155078130_1_4_9rwG8Z0q Elsie Tome 3 de Catherine Francoeur (je vous mets le résumé du tome 1) : Nouvelle dans son quartier, Elsie a sept ans lorsqu’elle rencontre Francine, une vieille dame qui habite la maison d’en face. Au fil des années, elles nouent une relation d’amitié et de grande complicité. Mais dix ans plus tard, la mort les sépare subitement. Incapable de laisser partir Francine sans lui dire au revoir, Elsie achète un jeu de Ouija dans l’espoir de rétablir le contact. Mais la mort n’est pas un jeu. À vouloir à tout prix communiquer avec son amie disparue, la jeune fille réveillera des êtres qu’elle regrettera vite d’avoir dérangés.

3155078130_1_6_tb4i6Unv La fille qui tressait les nuages de Céline Chevet : Saitama-ken, Japon. Entre les longs doigts blancs de Haru, les pelotes du temps s’enroulent comme des chats endormis. Elle tresse les nuages en forme de drame, d’amour passionnel, de secrets. Sous le nébuleux spectacle, Julian pleure encore la sœur de Souichiro Sakai, son meilleur ami. Son esprit et son cœur encore amoureux nient cette mort mystérieuse. Influencée par son amie Haru, Julian part en quête des souvenirs que sa mémoire a occultés. Il est alors loin de se douter du terrible passé que cache la famille Sakai… Fable surréaliste, la Fille qui tressait les nuages narre les destins entrecroisés d’un amour perdu, une famille maudite et les tragédies d’une adolescence toujours plus brève.

3155078130_1_8_NP7i3QQk Waterwitch d’Alex Bell : Certaines malédictions deviennent de plus en plus puissantes avec le temps…Suite à un accident, Emma a perdu l’usage de ses jambes. Sept ans plus tard, l’adolescente revient en Cornouailles, sur les lieux du drame : l’auberge familiale du Waterwitch, gérée par sa grand-mère mourante. Ce bâtiment a été construit avec le bois d’une épave, celle d’un navire au passé trouble, maudit raconte la légende. Parmi les sombres secrets qui hantent l’auberge se cachent des fantômes du passé. Et l’un d’eux est particulièrement en colère.

3155078130_1_10_0Uyh1hJ4 Pandemonium d’Aurélie Mendonça : Chacun à sa manière cherche le sens de la vie. Moi, j’essaie au quotidien de donner du sens à la mort. Je me nomme Elena Lautturi et je suis thanatopractrice. Croque-mort autrement dit. L’image ne manque pas de mordant… Des civilisations plus anciennes m’auraient désignée comme une passeuse d’âmes. Ce que je suis, au figuré comme au propre… Une mésaventure aux enfers a fait de moi l’employée spéciale de la déesse Hela. Ma mission est simple: m’assurer que chaque âme destinée à son royaume arrive à bon port, tout cela sous couvert de mon humble entreprise de pompes funèbres, le Pandemonium. L’enfer est un lieu complexe et je fais partie des nombreux rouages qui permettent son bon fonctionnement. Malgré mon professionnalisme, il apparaît évident qu’une entité inconnue et puissante me considère plus comme le grain de sable dans la machine. Aujourd’hui, je suis menacée… Moi et les destin de toutes ces âmes qui dépendent de mes soins…

3155078130_1_2_z9CpRDFm La dame de Reykjavik de Ragnar Jonasson : Soudainement poussée à la retraite, Hulda, inspectrice de 64 ans, est autorisée à rouvrir le cold case de son choix, le temps de voir arriver son jeune remplaçant. Elle se penche sur le cas d’Elena, une jeune russe retrouvée noyée il y a un an à 30 km de Reykjavik. Traitée par un collègue négligent, la mort de cette demandeuse d’asile est sur le point d’être classée. Mais Hulda refuse de laisser Elena tomber dans l’oubli… L’atypique inspectrice se jette à corps perdu dans cette enquête.

3155078130_1_14_CqdtAFQo L’homme aux murmures d’Alex North : Si tu laisses la porte entrebâillée, les murmures viendront se glisser… Un écrivain veuf, Tom, et son fils de 8 ans, Jake, emménagent dans une nouvelle ville. Featherbank. Si charmante et calme en apparence. Où vingt ans plus tôt, un serial killer a été arrêté après avoir tué plusieurs enfants. On l’appelait l’Homme aux murmures. Des murmures que Jake a entendus. A la porte de sa maison. Et si tout recommençait ?

3155078130_1_2_z9CpRDFm La preuve ultime de Peter James : Le journaliste d?investigation Ross Hunter a failli ne pas répondre à l’appel qui allait changer sa vie, et l’avenir de l’humanité pour toujours. Au bout du fil, un certain Harry F. Cook lui annonce qu’il a découvert la preuve irréfutable de l’existence de Dieu. Cependant, pour la révéler publiquement, il a besoin de la caution de Ross afin de ne pas être décrédibilisé. Malgré ses doutes le journaliste accepte la mission, mais découvre peu après le corps sans vie du chercheur, assassiné dans son appartement, ainsi que trois mystérieuses coordonnées géographiques. Décidé à honorer la dernière volonté de Cook, Ross se lance alors dans la quête de cette preuve ultime, au risque d’être éliminé avant d’y accéder. Car menacer les grandes religions n’est pas sans danger.

3155078130_1_4_9rwG8Z0q Les 7 jours du Talion de Patrick Senècal : Il s’appelle Bruno Hamel, il a trente-huit ans et il est chirurgien. Avec sa petite famille ­ Sylvie, sa conjointe, et Jasmine, sa fille de sept ans ­, il habite Drummondville et, comme tous les gens heureux, il n’a pas vraiment d’histoire. Jusqu’à ce que Jasmine, par un bel après-midi d’automne, soit violée et assassinée. Dès lors, l’univers de la famille Hamel bascule. Mais lorsque la police arrête le meurtrier, un terrible projet germe dans l’esprit enténébré de Bruno : il va s’emparer du monstre et lui faire payer ce qu’il a fait à sa petite fille. Le jour de la comparution du meurtrier, Hamel, qui a minutieusement préparé son coup, kidnappe le monstre, puis transmet aux autorités policières un message laconique : celui qui a violé et tué sa petite fille va souffrir pendant sept jours, après quoi il sera exécuté. Ensuite seulement, lui-même se rendra.

3155078130_1_6_tb4i6Unv Octobre de Soren Sveistrup : Début octobre. La police fait une découverte macabre dans une banlieue de Copenhague. Une jeune femme a été tuée et abandonnée sur un terrain de jeu. On l’a amputée d’une main et au-dessus de sa tête pend un petit bonhomme en marrons. On confie l’affaire à la jeune inspectrice Naia Thulin, à qui on donne comme coéquipier un inspecteur en burn out, Mark Hess. Ils ne tardent pas à découvrir que le bonhomme en marrons est porteur de mystérieuses empreintes, celle de la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires Sociales, enlevée un an plus tôt et présumée morte. Mais un suspect a déjà avoué avoir assassiné la fillette et le dossier semble clos. Quelques jours plus tard, on découvre une deuxième femme assassinée et au-dessus de sa tête, un autre bonhomme en marrons sur lequel se trouvent à nouveau les empreintes de Kristine Hartung. Thulin et Hess cherchent un lien entre l’affaire de la disparition de la fille de la ministre, les femmes mortes et l’assassin qui sème la terreur dans tout le pays, et s’engagent dans une course contre la montre. Car ils en sont convaincus : le meurtrier est en mission et il n’en a pas encore terminé…

3155078130_1_8_NP7i3QQk Le colis de Sebastian Fitzek : Psychiatre, Emma Stein a été victime d’une agression nocturne dont elle s’est miraculeusement sortie. Depuis, elle vit recluse dans sa maison, de peur de croiser à nouveau la route de ce psychopathe que la presse a surnommé le Coiffeur. Un jour, son facteur lui demande d’accepter un colis pour l’un de ses voisins. Emma connaît tous ceux qui habitent dans sa rue. Or, jamais elle n’a entendu parler de cet homme…

3155078130_1_10_0Uyh1hJ4 Le tueur intime de Claire Favan : À quinze ans, Will a déjà conscience de sa différence. Solitaire, maltraité, il jette son dévolu sur une de ses camarades de classe. Ce qui n’aurait dû rester qu’une banale amourette devient une véritable obsession pour celui qui se révèle déjà comme un prédateur redoutable. Car Will est un tueur en série en devenir qui se construit pas à pas. Lorsqu’il estime le temps venu de livrer ses victimes au monde, il part sur les routes des États-Unis. Sa signature déroutante ne tarde pas à attirer l’attention du FBI. Pourtant, l’enquête de l’unité spéciale s’enlise. Un nouveau profiler, RJ, arrive alors en renfort dans l’équipe. Tous les espoirs reposent sur lui pour démêler les mises en scène de ce tueur diabolique.

 

Journal d'une lectrice

Un jour, deux livres de ma PAL [#1]

33.png

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien ?! 🙂

Je viens vers vous aujourd’hui car j’ai envie de vous parler de mon énorme PAL (Pile à Lire). Au moment où j’écris cet article, ma PAL contient, attention roulement de tambour, 342 livres… Je sais, c’est énorme !

3155078130_1_12_t33DtYnx Ais-je toujours eu une pile à lire aussi grande ? 

Et bien aussi étonnant que cela puisse paraître, non ! Au début, quand j’avais une pile à lire d’une vingtaine de livre ça me perturbait. Je me mettais une certaine pression et j’avoue que je me « forçais » un peu à lire parfois pour justement faire baisser cette montagne de livre. Aujourd’hui les choses ont bien changé.

3155078130_1_12_t33DtYnx Comment me suis-je retrouvée avec autant de livre dans ma PAL ?

La réponse semble un peu évidente mais c’est tout simplement en achetant. Pendant un peu plus d’un an et demi j’avoue avoir fait beaucoup de craquages, beaucoup d’achats livresques, certains sur un coup de tête, d’autres parce que la couverture me plaisait ou bien encore parce que j’en avais entendu parler sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui je me suis beaucoup calmée. Je tourne autour d’une douzaine de livres par mois (hors fêtes de fin d’année et anniversaire) alors qu’avant c’était le double. J’ai évolué dans mes lectures, je pense, et cela joue beaucoup sur mes achats. J’ai également appris à me décomplexer de cette énorme PAL. 

Mais si je fais cet article c’est avant tout pour vous parler de ces livres justement qui sont dans ma PAL (certains depuis plus longtemps que d’autres). Je vais donc, de temps en temps, vous partager deux livres au hasard de ma PAL (choisit aléatoirement par Livraddict) et vous les présenter, vous dire pourquoi je me les suis procuré, vous dire s’ils me tente toujours ou pas etc… Ce que j’attends en retour c’est votre avis sur ces livres, si bien entendu vous les avez lu, car cela me permettra peut-être de les sortir plus facilement. 

Saga : Les mystères de Grantchester, T1 : Sidney Chambers et l’ombre de la mort de James Runcie

Dans ma PAL depuis Juin 2018. Il s’agit du premier tome d’une saga Policière. Au moment où je l’ai pris, j’en avais très peu entendu parler et presqu’un an et demi plus tard c’est toujours le cas. En fait, je ne l’ai pas vu beaucoup passer sur les blogs, sur les réseaux ou sur Youtube. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre. Les quelques retours sont plutôt positives dans l’ensemble. Vu que les autres tomes peinent à sortir j’hésite un peu à me lancer. Si vous l’avez lu ou si vous en avez entendu parler, n’hésitez pas à m’en parler en commentaire. 

Résumé : Sidney Chambers, le prêtre de Grantchester, est un célibataire de 32 ans. Grand, brun, les yeux noisette et l’air rassurant, Sidney est un homme d’église peu conventionnel qui peut aller là où la police ne le peut pas. Avec son ami, l’inspecteur Geordie Keating, il mène l’enquête. Le début d’une série où l’on croise les mânes de Chesterton et d’Agatha Christie.

 

Couverture Mr MercedesSaga Off-Ret Hodges, T1 : Mr Mercedes de Stephen King

Dans ma PAL depuis Octobre 2018. J’en avais entendu que du bien lors de sa sortie mais j’hésitais un peu à me lancer dans une énième saga. Du coup une fois sortie en poche je me suis laissée tenter. Je ne l’ai toujours pas sortie un an après et honnêtement je n’ai pas d’excuse à vous donner. Il est là, parmi une dizaine d’autres livres du même auteur à attendre d’être lu.

Résumé : Midwest 2009. Un salon de l’emploi. Dans l’aube glacée, des centaine de chômeurs en quête d’un job font la queue. Soudain, une Mercedes rugissante fonce sur la foule, laissant dans son sillage huit morts et quinze blessés. Le chauffard, lui, s’est évanoui dans la brume avec sa voiture, sans laisser de traces. Un an plus tard. Bill Hodges, un flic à la retraite, reste obsédé par le massacre. Une lettre du tueur à la Mercedes va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent, le précipitant dans un redoutable jeu du chat et de la souris.

Bilan

Bilan de Novembre/Décembre 2019 et de Janvier/Février 2020

cldubilan

Bonjour tout le monde !

J’espère que vous allez bien ?! Je reviens vers vous aujourd’hui afin de vous faire un GROS bilan des 4 derniers mois (Novembre/Décembre 2019 et Janvier/Février 2020). Attention accrochez-vous, l’article risque d’être long (très long !). Je vais faire mon maximum pour que ça reste lisible et qu’on ne se perde pas. Merci d’avance à ceux qui auront le courage d’aller jusqu’au bout (ah ah). 

Bilan des mois de Novembre/Décembre 2019

J’ai donc lu 11 livres durant ces deux mois (oui bon ce n’est pas terrible) et j’ai acheté pas moins de 25 livres ! (Shame on me !).

Moi, Peter Pan de Michael Roch : Une lecture très compliqué pour moi. Je n’ai tout bonnement pas compris le contenu de ce bouquin. C’était qu’une succession de métaphores. Ce roman reste très flou et très brumeux pour moi. Je suis complètement passée à côté…

Les oubliées de K.R. Alexander : J’ai bien aimé l’histoire dans l’ensemble même si j’aurai préféré qu’il y ait un peu plus de frisson. La fin était un peu trop expéditive à mon goût et peu crédible. En revanche, l’ambiance était oppressante et prenante. La plume est plutôt pas mal, ce livre est un bon page-turner.

Marraine d’Emilie Chevallier Moreux : J’ai adoré cette réécriture de conte très sombre que je recommande à 1000% à tous ceux qui aime ce genre là ! La lecture était rythmée et addictive grâce aux alternances entre le passé et le présent. Le seul petit bémol reste pour moi la romance un peu trop « cul-cul ». 

Vert-de-lierre de Louise Le Bars : J’avais beaucoup entendu parler de ce roman mais malheureusement j’ai été un peu déçue. Il s’agit d’une histoire très poétique et très onirique que nous propose l’autrice. La plume est sublime et l’histoire est sombre comme je les aime. Mais j’ai trouvé que le récit contenait pas mal de longueurs et que le personnage principal était un peu trop mou et passif à mon goût (la chronique est fait depuis un moment il faut que je la publie bientôt). 

Mon ombre assassine d’Estelle Tharreau : Ah mon dieu que j’ai adoré ce livre ! Ça n’a pas été un coup de coeur mais il n’en reste pas moins un petit bijou ! Le personnage principal fait froid dans le dos ! L’ambiance est anxiogène  et intrigante ! Du non thriller psychologique ! 

Tombquest T2  de Michael Northrop : Un tome 2 plutôt sympa qui reste dans la ligné du premier. Je ne suis pas une grande fan des livres jeunesses mais cette saga me plait assez bien. Le côté mythologie égyptienne est très intéressant. L’histoire s’assombrit au fil des tomes même si parfois on au un peu l’impression de tourner en rond. (La chronique arrive bientôt).

Derrière les portes de B.A. Paris : Vite lu, vite oublié malheureusement… Je n’ai que très peu de souvenirs de cette lecture. Je me rappelle que j’avais été très déçue. Les personnages manquaient de profondeur et de crédibilité, c’était assez monotone au niveau de l’intrigue et la fin était sans surprise. 

Emmurées d’Alex Bell : Alerte coup de coeur !! Mon dieu que j’ai surkiffé ce roman ! L’histoire est horrifique, surprenante, addictive ! J’ai eu quelques frissons. C’était très bien amené et très bien écrit. Gros kiff ! 

Lore T1 d’Aaron Mahnke : J’aimais beaucoup le concept du bouquin. Une sorte de bestiaire de légendes urbaines et de choses paranormales. Cependant j’ai trouvé que c’était un peu mal amené et un peu fouillis aussi. J’avais l’impression qu’on passait du coq à l’âne parfois. Mais sinon les illustrations sont sympas et ça reste un chouette livre pour les personnes aimants le surnaturel. 

Le club des chasseurs de fantômes T1 et T2 de Paul Béorn : Une petite saga jeunesse franchement sympa. J’ai lu les deux tomes d’affilé. On a ici un mélange d’historique et de fantastique. Le côté historique est vraiment super intéressant. J’ai bien aimé même si le Tome 2 avait un peu plus de longueur que le premier. 

Et voilà pour les mois de Novembre et de Décembre. Pour les book haul je vous invite à aller regarder les liens suivants : Book Haul de Novembre et Book Haul de Décembre

Bilan des mois de Janvier/Février 2020

J’ai donc lu 10 livres durant ces deux mois et j’ai acheté pas moins de 16 livres ! (Bon, ça va, j’ai fait pire mdr).

Mon père de Grégoire Delacourt : Un récit poignant dont je me rappellerai longtemps. Un twist final à la foi déchirant et surprenant. Une thématique très dure avec des passages assez crus qui pourraient choquer. J’ai beaucoup aimé ce livre.  

Un assassin parmi nous de Shari Lapena : J’ai lu tous les livres de cette autrice et jusqu’à présent, celui-là est de loin le plus aboutit et le meilleur à mes yeux. Même si côté intrigue l’autrice ne fait pas dans l’originalité, ça reste un bon huis clos à la Agatha Christie qui est bien réussi dans l’ensemble. La plume est top et les personnages très bien développés. 

Cléa de Frank Leduc : Aah dommage ! Petit déception pour moi car il y a beaucoup trop de passages sur la religion (je ne m’attendais pas à autant en fait) et le personnage de Cléa n’est pas assez développé pour moi. On reste un peu trop en surface et l’aspect thriller est vite balayé par tous ça (s’agit-il réellement d’un thriller d’ailleurs ?). 

Le chat aux 7 vies T1 de Gin Shirakawa : Mon premier manga (oui oui je sais je ne suis pas à la page mdr) et j’ai adoré ! Une histoire et des dessins super touchants, j’attends la suite avec impatience. 

Jamais Plus de Colleen Hoover : Bon ne me frappait pas s’il-vous-plait je sais que ce roman a fait l’unanimité ou presque auprès des lecteurs mais moi j’ai été un poil déçue. Si j’ai adoré le personnage de Lily celui de Ryle ne m’a fait aucun effet. Son côté beau, intelligent, riche, neurochirurgien et ténébreux ne m’a fait ni chaud ni froid. Je m’en foutais un peu sincèrement. Il faut attendre 200 pages pour que les choses sérieuses arrivent… Donc bon… J’ai été un peu déçue. 

Little Monsters de Kara Thomas : Un roman sympa avec une intrigue addictive malgré les quelques longueurs qui au final n’ont pas été très gênantes. La fin était plutôt réussit et les personnages bien travaillés. Petit défaut quand même : la pluralité des personnages. 

Am Stram Gram de M. J. Arlidge : Un super bon thriller, très surprenant avec un personnage principal super intéressant à suivre ! J’ai adoré et j’ai hâte de lire les autres tomes de la saga.

Criminal Loft d’Armelle Carbonel : Alors là niveau psychologie on est dans du lourd puisqu’on est dans la tête d’un tueur en série. J’ai trouvé l’intrigue super originale. Folie, complot, psychose, surnaturel tous ce mélange plutôt bien ici j’ai adoré ! Pas un coup de coeur car la fin reste un peu brouillonne quand même. 

Une proie si facile de Laura Marshall : Quelle déception ce roman… J’ai eu beaucoup de mal à accrocher à l’histoire, c’était mou et plutôt long. Les personnages n’étaient pas si passionnants que ça à suivre et la fin reste sans surprise et trop facile.

Que les ombres passent aux aveux de Cédric Lalaury : J’ai bien aimé mais sans plus. L’ambiance était anxiogène avec le manoir, le village et ses habitants tous plus bizarres les uns que les autres mais j’avais la sensation de ne pas avancer par moment et la forme du roman (pas de chapitres) rendait la lecture parfois indigeste. 

Et voilà pour les mois de Janvier et de Février 2020. Pour les book haul je vous invite à aller regarder les liens suivants : Book Haul de Janvier et Book Haul de Février

Vous l’aurez peut-être remarqué mais il y a pas mal de chroniques qui ne sont pas encore publiées sur le blog. Elles sont écrites (certaines depuis un bon moment déjà) mais je ne les ai pas encore posté. 

Book-Haul

Book-Haul [Février 2020]

clheuredubookhaul

Salut tout le monde j’espère que vous allez bien ?!

Je vous retrouve aujourd’hui pour le Book-Haul, du mois de Février. J’ai été un peu moins raisonnable que le mois dernier  (la faute à la sortie de pleins de bouquins qui m’intéressait énormément). Je vous laisse découvrir tous ça. 

3155078130_1_12_t33DtYnx Mon père de Grégoire Delacourt : Mon Père c’est, d’une certaine manière, l’éternelle histoire du père et du fils et donc du bien et du mal. Souvenons-nous d’Abraham. Je voulais depuis longtemps écrire le mal qu’on fait à un enfant, qui oblige le père à s’interroger sur sa propre éducation. Ainsi, lorsque Édouard découvre celui qui a violenté son fils et le retrouve, a-t-il le droit de franchir les frontières de cette justice qui fait peu de cas des enfants fracassés ? Et quand on sait que le violenteur est un prêtre et que nous sommes dans la tourmente de ces effroyables affaires, dans le silence coupable de l’Église, peut-on continuer de se taire ? Pardonner à un coupable peut-il réparer sa victime ? Mon Père est un huis clos où s’affrontent un prêtre et un père. Le premier a violé le fils du second. Un face à face qui dure presque trois jours, pendant lesquels les mensonges, les lâchetés et la violence s’affrontent. Où l’on remonte le temps d’avant, le couple des parents qui se délite, le gamin écartelé dont la solitude en fait une proie parfaite pour ces ogres-là. Où l’on assiste à l’histoire millénaire des Fils sacrifiés, qui commence avec celui d’Abraham.
Mon Père est un roman de colère. Et donc d’amour.

3155078130_1_14_CqdtAFQo Bleu Calypso de Charles Aubert : Niels Hogan, quarantenaire bourru, a rompu les amarres. Profitant d’un plan social, il s’est installé – comme l’auteur – dans une cabane au sud de Montpellier, où il fabrique des leurres pour la pêche au bar. La vie simple, la douceur du temps… L’ermite n’a qu’un ami, son voisin Vieux Bob, qui attend la visite de sa fille journaliste, Lizzie. A l’occasion d’une partie de pêche, Niels découvre un cadavre. D’abord suspecté, Niels décide de mener l’enquête avec Lizzie.

3155078130_1_2_z9CpRDFm La maison des oubliés de Peter James : Le déménagement dans ce manoir charmant, en haut de la colline, devait être le point de départ pour une nouvelle vie. Après des années passées dans la banlieue de Brighton, Ollie Harcourt ne pouvait rêver mieux qu’une existence paisible à la campagne. Le reste de la famille suit d’un pas hésitant, mais ne rechigne pas pour autant à cette nouvelle aventure. Cependant, peu après leur installation, des scènes étranges se déroulent dans la maison. Des ombres apparaissent, les animaux domestiques se comportent de manière bizarre et plusieurs accidents, plus déroutants les uns que les autres, ont lieu. Bientôt, Ollie n’a plus de doute : leur présence n’est pas vraiment souhaitée. Quelqu’un semble même prêt à tout pour les expulser de là… à n’importe quel prix.

3155078130_1_4_9rwG8Z0q Le Signal de Maxime Chattam : La famille Spencer emménage dans la petite ville perdue de Mahingan Falls. Pourtant les nouveaux venus n’y trouvent pas la tranquillité espérée : suicides mystérieux, disparitions de jeunes filles et autres accidents peu naturels s’enchaînent, semant l’angoisse chez les enfants Spencer. Ethan Cobb se doit d’enquêter.

3155078130_1_6_tb4i6Unv Les bannis et les proscrits T1 de James Clemens : Par une nuit fatale, dans le merveilleux pays d’Alasea frappé par une malédiction, trois mages firent un ultime acte de résistance, sacrifiant tout dans l’espoir de préserver le bien. Cinq cents ans plus tard, au jour anniversaire de cette nuit sinistre, une petite fille hérite d’un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu’elle puisse comprendre son terrible don, le Seigneur Noir lance ses monstres ailés pour la capturer et lui rapporter la magie embryonnaire qu’elle détient. Fuyant les hordes des ténèbres. Elena est précipitée vers une issue terrible… et vers la compagnie d’alliés inattendus. Formant avec eux une bande de parias et de hors-la-loi, elle va tenter de combattre les forces implacables du mal et de secourir un empire autrefois glorieux…

3155078130_1_8_NP7i3QQk Le manteau de neige de Nicolas Leclerc : Jusqu’à quel point le passé de votre famille peut-il vous hanter ? Depuis sa plus tendre enfance, Katia subit les affres de l’haptophobie, une maladie qui empêche tout contact physique. Mais le jour où sa grand-mère, pourtant catatonique depuis plus de trente ans, assassine sauvagement son propre mari au plus profond des montagnes du Haut-Doubs, son existence bascule : en suivant ses parents dans l’antique ferme familiale, des visions effroyables l’assaillent. Katia est aussitôt persuadée qu’elle est harcelée par des fantômes, tandis que sa mère, Laura, est convaincue que c’est sa phobie qui provoque ces hallucinations et qu’elle devient sans doute schizophrène. Les nombreux médecins, puis les guérisseurs auxquels elles font appel semblent impuissants. Et l’état de Katia se dégrade à vue d’oeil. La jeune femme, aidée par Laura, va devoir percer le mystère qui ronge sa famille et affronter ses propres tourments pour se libérer d’une emprise terrifiante.

3155078130_1_10_0Uyh1hJ4 Oxygène de M. J. Arlidge : Le commandant Helen Grace parviendra-t-elle à échapper à ses plus vieux démons ? Après Au feu, les pompiers, une nouvelle enquête signée M. J. Arlidge. Lorsque le commandant Helen Grace est appelée dans une boîte de nuit SM de Southampton, elle ne s’attend pas à ce que ce corps ligoté, retrouvé sans vie, soit celui d’une vieille connaissance tout droit sortie de la double vie qu’elle cache à ses supérieurs : Jake, son dominateur. Helen Grace se lance à la poursuite du meurtrier tout en dissimulant cette relation. Mais lorsque l’assassin fait une deuxième victime, Helen se trouve face à un dilemme : doit-elle confesser ses zones d’ombre et se voir retirer l’enquête ou continuer à mentir et risquer de se perdre dans ce jeu dangereux ?

3155078130_1_2_z9CpRDFm L’empreinte d’Alexandria Marzano Lesnevich : Etudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu’au jour où son chemin croise celui d’un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l’épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien tout à fait inattendu entre son passé, un secret de famille et cette terrible affaire qui réveille en elle des sentiments enfouis. Elle n’aura alors cesse d’enquêter inlassablement sur les raisons profondes qui ont conduit Langley à commettre ce crime épouvantable. Dans la lignée de séries documentaires comme Making a Murderer, ce récit au croisement du thriller, de l’autobiographie et du journalisme d’investigation, montre clairement combien la loi est quelque chose d’éminemment subjectif, la vérité étant toujours plus complexe et dérangeante que ce que l’on imagine. Aussi troublant que déchirant.

3155078130_1_14_CqdtAFQo Les chroniques lunaires T3 : Cress de Marissa Meyer : [SPOIL] Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée. Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l’enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d’autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher…

3155078130_1_2_z9CpRDFm Que les ombres passent aux aveux de Cedric Lalaury : Après un drame personnel, Jessie décide de retourner vivre chez son grand-père. Alors que le vieil homme vient de mourir, elle trouve dans sa boîte aux lettres une enveloppe contenant des documents. Ceux-ci évoquent Keowe, terre de leurs racines, dont il ne parlait jamais. Pourquoi lui adresser aujourd’hui ces coupures de journaux consacrées à un massacre familial perpétré des décennies plus tôt ? Un riche industriel de la région, M. Webson, avait tué sa fille et sa femme avant de se suicider. Son fils cadet, Toby, n’a jamais été retrouvé. Or Mme Lamar, l’ancienne gouvernante de la famille, affirme l’avoir récemment reconnu. L’Enfant perdu d’Eden Woods serait-il de retour ? Troublée, Jessie part enquêter sur place.

Book-Haul

Book-Haul [Janvier 2020]

clheuredubookhaul

Salut tout le monde j’espère que vous allez bien ?!

Je vous retrouve aujourd’hui pour le Book-Haul, du mois de Janvier. Il s’agit du premier Book-Haul de l’année 2020 et je dois avouer que j’ai été plutôt raisonnable. Je n’ai que 5 livres à vous présenter. C’est parti, je vous laisse les découvrir !

3155078130_1_12_t33DtYnx Cléa de Frank Leduc : Rome. Le Vatican. En pleine messe de baptême, le pape Urbain XIV est soudainement évacué en urgence. Immédiatement, les appareils photo et les téléphones des témoins sont confisqués par les gardes du Vatican, et toute trace de cette messe est effacée des registres. Que s’est-il réellement passé ? Qui est cette mystérieuse jeune fille blonde qui semble avoir provoqué la scène interdite ? Tandis que menaces et disparitions s’enchaînent, la police mène une enquête dangereuse. Le professeur en théologie Adrian Sandgate et la journaliste Sophia Farricelli plongent alors, malgré eux, dans les affaires secrètes du plus petit État du monde. Un nouveau vent souffle sur le christianisme. Pourra-t-il y résister ? Et à quel prix ?

3155078130_1_14_CqdtAFQo Le chat aux 7 vies T1 de Gin Shirakawa :  La vraie vie des chatsNanao et Machi sont deux chats qui vivent dans la rue. Ils se remplissent le ventre grâce aux « tables » que leur servent les humains, et vivent au quotidien au contact de la mort. À leurs yeux, les humains n’existent que pour les nourrir. Sauf qu’un beau jour, ils font la rencontre de Yoshino Narita, une jeune femme membre de cette espèce qu’ils exècrent tant. Pour elle comme pour eux, la première impression est catastrophique. Mais à terme, cette rencontre changera radicalement leurs vies à tous les trois… L’indépendance vaut-elle qu’on y sacrifie la moitié de son espérance de vie ? Ce récit en trois volumes suivra avec un regard tendre mais objectif les destins croisés de chats et d’humains et la réalité qu’ils vivent au jour le jour. Loin des caricatures des mascottes félines, tous les personnages sont décrits ici avec minutie grâce aux traits sensibles de Gin Shirakawa. Un récit universel pour mieux connaitre nos compagnons.

3155078130_1_2_z9CpRDFm La Nanny de Gilly MacMillan : À la mort de son mari, Jocelyn n’a d’autre choix que revenir s’installer avec sa fille Ruby à Lake Hall, l’austère manoir familial où vit toujours sa mère, aristocrate arrogante et froide. À peine arrivées, elles font une macabre découverte : un crâne flottant dans le lac de la propriété. Pourrait-il être celui de Hannah, la nounou que Jo adorait enfant, disparue du jour au lendemain en 1987 ? Que s’est-il réellement passé à l’époque ?

3155078130_1_4_9rwG8Z0q Le berceau du Talion de Sebastien Jullian : Lorsqu’un mail provenant du ministère de l’Intérieur est envoyé dans les bureaux de la police de Grenoble, le trouble est semé. Il décrit l’endroit où gît le corps d’un célèbre avocat, Eddie Durand, assassiné dans des circonstances effroyables.Au même moment, dans un petit village de Haute-Savoie, un suicide étrange éveille la curiosité des forces de l’ordre…A priori, ces affaires n’ont rien en commun. Mais un détail fait ressurgir un nom, celui de Valentin Monge. Le commissaire Sirus et ses hommes doivent replonger dans une sordide affaire classée de harcèlement, viol et suicide.L’ombre d’une vengeance semble désormais planer sur les enquêteurs. Mais tout va trop vite, et paraît incontrôlable.Il n’y a plus de hasard.Ce n’est pas un jeu. C’est une démonstration.

3155078130_1_6_tb4i6Unv Broken Things de Lauren Oliver : Avant de devenir les Monstres de Brickhouse Lane avant que le pays tout entier, du Connecticut à la Californie, nous connaisse sous ce surnom, avant que des blogs publient des photos de nos visages, avant que plusieurs sites internet ne plantent parce qu’un trop grand nombre de visiteurs avaient entré nos noms dans des moteurs de recherche , nous étions des filles quelconques, et nous n’étions que deux. Obsédée par le roman fantastique Le chemin de Lovelorn, trois jeunes filles en marge tentent de recréer le monde de leur imagination dans les bois. Jusqu’au jour où le jeu va trop loin… L’une d’elle est retrouvée morte, dans des circonstances qui rappellent le roman. Tout accuse les deux survivantes. Cinq ans plus tard, alors qu’elles tentent de tourner la page, le passé ressurgit. Il est temps de reprendre le chemin de Lovelorn…

Book-Haul

Book-Haul de Décembre [2019]

clheuredubookhaul

Salut tout le monde j’espère que vous allez bien ?!

Je vous retrouve aujourd’hui pour un nouveau Book-Haul, celui du mois de Décembre. Ma PAL ne cesse d’augmenter puisque j’ai 10 livres à vous présenter. C’est parti, je vous laisse les découvrir !

3155078130_1_12_t33DtYnx Le club des chasseurs de fantômes (Tome 1 et 2) de Paul Beorn : Sacha, son cousin Nicolas et Camille, une amie, se lancent à la recherche de Louisa, la petite sœur de Sacha, qui a été enlevée par des fantômes. Cette enquête leur fait découvrir les recoins les plus mystérieux de La Rochelle, où ils sont en vacances.

3155078130_1_14_CqdtAFQo Love murder de Saul Black :  » Souviens-toi de son visage. C’est le dernier que tu verras. « . Une nymphe à la beauté inquiétante, Katherine Glass, patiente dans le couloir de la mort pour avoir torturé puis assassiné une dizaine de femmes. Mais son partenaire dans le crime, l’Homme au masque, court toujours… Et six ans après les meurtres, il recommence à tuer. Valerie Hart, l’inspectrice à qui l’on doit l’arrestation de Katherine, est décidée à enfin clore le chapitre. Pour parvenir à ses fins, elle est même prête à rendre visite à la vénéneuse détenue – cette femme qui éveille en elle des pulsions dangereuses et semble lire dans l’intimité de son couple. Avec cette nouvelle enquête de Valerie Hart, intrépide femme flic et fumeuse impénitente, Saul Black renouvelle son tour de force : emporter le lecteur dans une course-poursuite qui mêle humour, intelligence, suspense et tourments de l’âme.

3155078130_1_2_z9CpRDFm Une journée exceptionnelle de Kaira Rouda : Paul Strom a une vie parfaite. Et il est lui-même un mari parfait. C’est pour cette raison qu’il planifie un week-end romantique pour sa femme, Mia, dans leur maison de campagne, juste tous les deux. Et il promet que cette journée sera exceptionnelle. Mais alors qu’ils sont en voiture, en train de rallier leur lieu de villégiature, la tension commence à monter et minute après minute, le doute s’installe. Leur mariage est-il aussi parfait que Paul le dit ? Se font-ils réellement entièrement confiance ? Paul est-il vraiment la personne qu’il semble être ? Et quels sont ses projets pour ce week-end ? Une journée exceptionnelle nous force à nous demander à quel point nous connaissons ou non nos proches… Méfiez-vous des mariages trop parfaits…

3155078130_1_4_9rwG8Z0q La trilogie du mal (intégrale) de Maxime Chattam : Des gouffres de l’Oregon aux ruelles sordides de Brooklyn, le Mal n’a qu’un seul visage : celui des tueurs en série les plus improbables. L’inspecteur Joshua Brolin va les traquer. De bibliothèque ésotérique en course poursuite mortelle, dans les forêts sauvages de l’Ouest américain, la Trilogie du Mal ne vous laissera aucun répit.

3155078130_1_6_tb4i6Unv Nuit d’été de Dan Simmons : L’histoire fait revivre merveilleusement Elm Haven, ville du Middle-West américain dans les années 1960. Une bande de gamins se retrouve mêlée à une histoire de morts-vivants et de monstres hideux et finit, après plusieurs morts horribles, par identifier la source de ce Mal incommensurable qui s’est abattu sur leur ville : Old Central, leur école.

3155078130_1_8_NP7i3QQk Fellside de M.R. Carey : Fellside est une célèbre prison de haute sécurité pour femmes. Pas le genre d’endroit où l’on rêve de passer sa vie. Jess Moulson y est incarcérée, après avoir survécu à l’incendie de son appartement, accusée du meurtre d’Alex Beech, le petit garçon de l’étage du dessus. À Fellside, les murs murmurent. Et une voix d’enfant a un message pour Jess. L’écoutera-t-elle ?

3155078130_1_10_0Uyh1hJ4 La fille du roi des marais de Karen Dionne : Enfin, Helena a la vie qu’elle mérite ! Un mari aimant, deux ravissantes petites filles, un travail qui occupe ses journées. Mais quand un détenu s’évade d’une prison de sa région, elle mesure son erreur : comment a-t-elle pu croire qu’elle pourrait tirer un trait sur son douloureux passé ? Car Helena a un secret : elle est l’enfant du viol. Sa mère, kidnappée adolescente, a été retenue prisonnière dans une cabane cachée au fond des marais du Michigan, sans électricité, sans chauffage, sans eau courante. Née deux ans plus tard, Helena aimait cette enfance de sauvageonne. Et même si son père était parfois brutal, elle l’aimait aussi… jusqu’à ce qu’elle découvre toute sa cruauté. Vingt ans après, elle a enfoui ses souvenirs si profondément que même son mari ignore la vérité. Mais aujourd’hui son père a tué deux gardiens de prison et s’est volatilisé dans les marais, une zone qu’il connaît mieux que personne. Malgré la chasse à l’homme lancée par les autorités, Helena sait que la police n’a aucune chance de l’arrêter. Parce qu’elle a été son élève, la seule personne capable de retrouver cet expert en survie, que la presse a surnommé Le Roi des Marais, c’est sa fille.

3155078130_1_14_CqdtAFQo Ophélia de Floriane de Marrez : Ophélia, lycéenne modèle de 17 ans, est retrouvée morte dans une rivière. Qui pouvait lui en vouloir ? Toute la ville est en émoi mais l’enquête piétine. Gaspard, élève dans le lycée de la jeune victime, décide de trouver le coupable, mais la tâche est ardue : tous les proches d’Ophélia semblent avoir quelque chose à cacher. Petite ville, grands secrets…

3155078130_1_2_z9CpRDFm Un assassin parmi nous de Shari Lapena : Un hôtel de charme perdu en pleine forêt. Quelques couples d’amoureux et voyageurs solitaires, venus pour oublier la frénésie citadine, sont coupés du monde par la tempête de neige qui fait rage. Leur week-end de détente tourne au huis clos meurtrier quand Dana, jeune femme en pleine escapade romantique avec son fiancé, est retrouvée morte. Lorsque, quelques heures plus tard, un autre cadavre est découvert, le doute n’est plus permis : un assassin sévit… et c’est l’un d’entre eux.

Bilan

Bilan de Septembre et Octobre [2019]

cldubilan

Salut tout le monde, j’espère que vous allez bien 🙂 

Je vous retrouve aujourd’hui pour l’article Bilan des mois de Septembre et d’Octobre. Si en Septembre j’ai lu pas mal en Octobre j’ai eu un rythme plutôt lent, du coup j’ai 11 livres à vous présenter. Pour la plupart ils ont été lu pour le challenge Harry Potter auquel je participe depuis début Septembre.

En Juillet et Septembre et Octobre j’ai lu 11 livres :

 

couv32715344Scary Stories T1 d’Alvin Schwartz et illustré par Stephen Gammell  

● Dans l’ensemble j’ai été un peu déçue de ce bouquin. Je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus effrayant et d’un petit peu moins jeunesse. La plupart des histoires ne font pas peur. Une partie du bouquin sur concentre sur la façon de raconter une histoire d’horreur (des conseils etc…) ce n’était pas trop passionnant. En revanche, les dessins sont supers ! Ils correspondent bien à chaque histoires et sont assez effrayants. J’ai adoré !

 

couv49043566Dix petits nègres d’Agatha Christie  

Une plume fluide et addictive comme toujours. Des personnages bien travaillés avec une ambiance très prenante. Un suspens qui tient jusqu’au bout du roman. Même s’il ne s’agit pas là de mon préféré j’ai bien aimé ma lecture. Petit bémol quand même pour moi concernant la fin à laquelle je n’ai pas trop accroché. Je l’ai trouvé un peu trop facile à mon goût mais ça reste un très bon roman policier !

 

 

 

couv72758983Dans la maison de Philip Le Roy  

C’est un livre qui se lit plutôt bien, j’ai bien aimé dans l’ensemble. C’était une lecture assez addictive et assez prenante même si parfois je trouvais que le récit s’essoufflait un peu et qu’on se répétait un peu également dans la forme (les jeunes s’amusent à se faire peur). La fin est sans surprise mais ce que je reproche le plus à ce bouquin c’est l’omniprésence de l’alcool. Je me suis demandée comment les jeunes faisaient pour tenir encore debout avec la quantité d’alcool qu’ils ingurgitaient…

 

couv69827309Le mystère des ombres de Florian Mastroserio  

● Il faut savoir que ce bouquin a été écrit par un jeune adolescent et qu’il contient donc des petites maladresses comme la pluralité des personnages (il y a en beaucoup trop à mon goût, on s’y perd rapidement), la romance que j’ai trouvé beaucoup trop clichée ou encore les dialogues qui sont assez répétitifs. Néanmoins, l’histoire tient la route et la plume est plutôt plaisante. J’encourage ce jeune auteur car il y a, je pense, un potentiel la dessous ^^

 

 

 

couv40817367Les autres, étape 1 : Le survivant de Sandra Moyon  

● J’ai trouvé la plume ainsi que l’intrigue très addictives ! Cependant, je pense que ce premier tome n’est rien d’autre qu’un tome introductif. On est assez loin de ce que la quatrième de couverture semble nous indiquer. Malgré tout, l’univers attire, il est pleins de mystères, il est sombre moi j’ai quand même envie de découvrir la suite. Je pense que cette saga peut être très prometteuse ! 

 

 

couv16295053Rituel de chair de Graham Masterton  

Une lecture qui dans l’ensemble était bonne mais qui aurait pu être beaucoup mieux ! En effet, j’ai trouvé que les passages horrifiques et gores étaient au final assez peu nombreux. Il y a également pas mal de longueur (compter 150 pages au moins avant qu’il ne se passe quelque chose de vraiment palpitant). Et la fin m’a profondément déçue. Malgré tout la plume est fluide, le livre se lit tout seul et j’ai aimé découvrir l’histoire et les croyances des Célestins.

 

 

 

couv74532689Cadavre Exquis d’Agustina Bazterrica  

● Je pense qu’on ne présente plus ce livre, on le voit partout et pour cause c’est une tuerie ! J’ai eu une vraie claque en lisant ce roman. Cette histoire ne laissera personne indifférente. Le sujet est intéressant et donne à réfléchir sur la surconsommation de la viande. Bien que le personnage soit un petit peu trop passif au début l’histoire n’en n’est pas moins addictive. Attention âmes sensibles s’abstenir !

 

 

couv32563018Aujourd’hui est un beau jour pour mourir de Colo 

Une très belle BD avec des planches vraiment sympa. J’ai adore ! L’histoire est addictive et très intrigante, on ne sait pas trop où l’on va au début. Le thème de l’histoire amène à réfléchir. Petit bémol pour moi pour la fin. J’aurai aimé qu’elle soit plus approfondis. A vrai dire je m’attendais à une fin complètement différente et donc j’ai été un peu surprise (mais pas forcément dans le bon sens). Mais ça reste une chouette BD, sombre, à découvrir !

 

 

 

couv11339315Passager 23 de Sébastien Fitzek  

Une intrigue haletante et passionnante ! C’était dynamique et original ! J’ai adoré ! Ce livre est un bon page-turner avec pas mal de rebondissements. La plume de l’auteur est addictive et m’a donné envie de lire ses autres bouquins. Les personnages sont passionnants et intéressants à suivre. Les révélations à la fin m’ont bluffées. Petit bémol peut-être concernant le prologue du roman qui est très intriguant mais qui, au final, n’a rien à voir avec l’histoire. 

 

 

couv69726335Forbidden, notre amour interdit de Tabitha Suzuma  

● Je ne vais pas m’étaler sur ce roman, ma chronique arrive bientôt et je n’ai pas envie que ce soit redondant. Sachez seulement que j’ai été très très déçue de cette lecture. Ce livre a fait un tapage monumental et je me demande vraiment pourquoi. En dehors du thème qui est l’inceste et qui peut intriguer le lecteur, il n’y a rien de bien palpitant dans ce roman. Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur mon avis, je vous invite à aller voir la chronique qui arrive bientôt.

 

couv68057848Agatha Raisin, T2 : Remède de cheval de M.C. Beaton  

Une lecture vraiment sympa, meilleure que le premier tome. J’ai trouvé que l’enquête était moins évidente et beaucoup plus dynamique et intéressante que dans le premier tome où l’auteure posait vraiment les bases et où ça manquait un peu de punch. J’aime beaucoup le personnage d’Agatha Raisin et j’ai hâte de lire la suite de ses aventures. 

 

En Septembre et Octobre j’ai acheté 23 livres et reçu 2 SP :

Retrouvez les résumés de ces livres dans les articles Book Haul du mois de Septembre et Book-Haul du mois d’Octobre