Book-Haul

Book Haul Septembre [2021]

→ Les lumières de l’aube de Jax Miller : 30 décembre 1999, Welsh, Oklahoma. Lauria Bible et sa meilleure amie Ashley Freeman, 16 ans, passent la soirée ensemble chez les Freeman. Le lendemain matin, le mobil home familial est en feu et les deux jeunes filles ont disparu. Les corps des parents d’Ashley, sont découverts dans les décombres, deux balles dans la tête. L’affaire est restée non résolue et les jeunes filles n’ont jamais été retrouvées. Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ? Entre règlement de compte sur fond de trafic de drogue, vengeance, corruption et négligence policière, Jax Miller nous plonge dans les villes oubliées de l’Amérique profonde, loin des lois, là où les plus sombres secrets peuvent s’épanouir.

→ Apocryphe de René Manzor : Jérusalem. An 30. Un petit garçon regarde avec rage son père agoniser sur une croix. Son nom est David de Nazareth, et ceci est son histoire. UN ADOLESCENT EN QUÊTE DE JUSTICE ET DE VÉRITÉ, UNE FRESQUE ÉPIQUE, VIOLENTE ET ÉMOUVANTE, UN THRILLER BIBLIQUE À COUPER LE SOUFFLE, RELECTURE STUPÉFIANTE DE L’HISTOIRE OFFICIELLE.

→ Les dossiers Warren de Marie Alsina : Pendant plus de cinquante ans, Ed et Lorraine Warren ont été considérés comme des experts en matière de hantise et de démonologie aux États-Unis. Peu connus en Europe, le film « The Conjuring » les a mis récemment en lumière. Depuis, de nombreuses personnes se passionnent pour leurs extraordinaires enquêtes. Au cours de leur carrière, ils ont été appelés à intervenir sur les plus célèbres cas de possession démoniaque : Amityville, la famille Smurl, le loup-garou de Londres, Arne Johnson, la famille Snedeker, et certaines de leurs histoires – comme celle d’Annabelle la Poupée ou de la famille Perron – ont même inspiré des films. Ed et Lorraine Warren ont passé leur vie à combattre le mal avec leur foi comme seule arme et ils ont rassemblé plus de trois milles histoires fascinantes. Les voici résumées dans ce livre.

L’institut de Stephen King :  Au coeur de la nuit, à Minneapolis, des intrus pénètrent la maison de Luke Ellis, jeune surdoué de 12 ans, tuent ses parents et le kidnappent. Luke se réveille à l’Institut, dans une chambre presque semblable à la sienne, sauf qu’elle n’a pas de fenêtre. Dans le couloir, d’autres portes cachent d’autres enfants, dotés comme lui de pouvoirs psychiques. Que font-ils là ? Qu’attend-on d’eux ? Et pourquoi aucun de ces enfants ne cherche-t-il à s’enfuir ?

→ La nuit des cafards de Dean Koontz : La peur est un cri, la terreur un murmure… Elle avait connu la peur étant enfant, mais jamais rien de comparable. Aujourd’hui, séduisante célibataire, elle est scénariste à Hollywood et promise à un brillant avenir. Mais quelqu’un la traque, quelqu’un qu’elle a déjà été contrainte de tuer. Mais qui revient encore et encore…

→ Shinning de Stephen King : Situé dans les montagnes Rocheuses, l’Overlook Palace passe pour être l’un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté… L’hiver, l’hôtel est fermé. Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l’habite un gardien. Celui qui a été engagé cet hiver-là s’appelle Jack Torrance : c’est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d’échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny. Danny qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l’on croit disparus. Ce qu’il sent, lui, dans les cent dix chambres vides de l’Overlook Palace, c’est la présence du démon. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinée ? ces bruits de fête qui dérivent dans les couloirs ? cette vie si étrange qui anime l’hôtel ?

→ La ritournelle du démon de Seishi Yokomizo : Un meurtre fait surgir les fantômes du passé, les légendes et les rivalités ancestrales. On reparle alors d’un crime qui n’a jamais été élucidé et l’on a tort de ne pas prêter attention aux histoires de Ioko Yura et de l’interrompre quand elle se met à chanter cette comptine que les petites filles de son village fredonnaient en jouant à la balle. Lorsqu’elle retrouvera son jeu d’enfant devant les villageois médusés, il sera trop tard : deux autres crimes réalisés en tous points comme dans la ritournelle auront plongé le village dans l’horreur et la stupéfaction…

→ Dead Zone de Stephen King : John Smith, comme son nom l’indique, est un type banal. Jusqu’à ce qu’un accident de voiture le plonge dans un coma profond. Quand il revient enfin à lui, il est en apparence le même. Mais il a ramené quelque chose de la zone morte où il gisait pendant tant de mois ; un don de prémonition qui le mettra vite devant un terrible dilemme. Pour préserver le monde d’un mal inéluctable, devra-t-il tuer l’homme en passe de devenir le prochain président des États-Unis ?

→ La petite fille qui aimait Tom Gordon de Stephen King : Au cours d’une excursion dans les Appalaches, Trisha, neuf ans, s’éloigne de la piste tracée, exaspérée par les disputes entre son frère et sa mère. Pensant pouvoir rejoindre un autre chemin, elle coupe à travers la forêt… et se perd. Commence une longue errance pour cette petite fille, qui a pour seul lien avec la civilisation sa radio portable et les matchs de baseball de son idole, Tom Gordon. Au fil du temps, elle s’aperçoit que ‘quelque chose’ la suit : qu’est-ce ?

→ De soleil et de sang de Jérôme Loubry : Dans ce quartier chic de Port-au-Prince s’élèvent de belles demeures de pierre entourées de palmiers, de flamboyants et d’arbres orchidées. C’est là que, pour la deuxième fois en une semaine, un couple est retrouvé assassiné dans sa chambre. Deux corps mutilés gisant au pied du lit conjugal. La presse titre déjà sur une série de « crimes vaudous ». Pourtant l’inspecteur Simon Bélage refuse de tomber dans la superstition. Sur cette île, la corruption et le trafic d’enfants font plus de ravages que le terrible Baron Samedi, le dieu des morts. Simon sait avec certitude que ces crimes sont l’oeuvre d’un être de chair et de sang. Et tous les indices convergent vers un orphelinat fermé depuis près de vingt ans, surnommé la « Tombe joyeuse ». Mais Simon devrait prendre garde. En Haïti, ignorer les avertissements des esprits, qu’ils soient vrais ou faux, peut se révéler dangereux…

→ Chiens de guerre d’Adrian Tchaikovsky : Je m’appelle Rex. Je suis un bon chien. Rex est un bon chien. C’est un biomorphe, un animal génétiquement modifié, armé de fusils-mitrailleurs de très gros calibre et doté d’une voix synthétique créée pour instiller la peur. Avec Dragon, Miel et Abeilles, son escouade d’assaut multiforme, il intervient sur des zones de combat où les humains ne peuvent se risquer. Rex est un bon chien. Il obéit aux ordres du Maître, qui lui désigne les ennemis. Et des ennemis, il y en a beaucoup. Mais qui sont-ils réellement ? Se pourrait-il que le Maître outrepasse ses droits? Et si le Maître n’était plus là ? Rex est un bon chien. Mais c’est surtout une arme de guerre hautement mortelle. Que se passerait-il s’il venait à se libérer de sa laisse ?

→ Les héritiers de Salem d’Emilie Bonnet : Il y a des légendes qui ne meurent jamais. Recueillis par leur tante après la mystérieuse disparition de leurs parents, Serena et ses frères dé¬couvrent les origines de leur famille, propriétaire du somptueux manoir de Wailing Hill, à Salem. La lycéenne est bientôt confrontée à des phé¬nomènes étranges et inquiétants. Quels secrets lui cache cette ville ? Une saga ensorcelante qui revisite à merveille le mythe des sorcières.

→ La légende des quatre T3 de Cassandra O’Donnell (résumé du tome 1) : Ils sont quatre. Quatre héritiers de leurs clans. Ils doivent s’unir pour survivre . Loups, tigres, aigles et serpents. Quatre clans ennemis. Les yokaïs, créatures tantôt humaines tantôt animales vivent dans une harmonie fragile. Sur les terres humaines, la tension est palpable. Maya, l’héritière du clan des loups et Bregan, des tigres sont les garants de la paix mais pourront-ils résister à leurs instincts profonds pour sauver leurs tribus ?

→ Les chroniques de Kelton T4 de Jack Heath (résumé du tome 1) : Il règne une étrange ambiance à Kelton. Pensant inventer une application destinée à déceler les mensonges, Jarli se retrouve au cœur d’un complot qui le dépasse. Personne ne semble prêt à voir ses secrets révélés, et très vite, pour le jeune homme, la vie devient un enfer…

Délicieuses pourritures de Joyce Carol Oates : Une prestigieuse université féminine de la Nouvelle-Angleterre dans les années 75. On conteste plus que jamais les valeurs bourgeoises sur fond de drogues, de cigarettes, d’art et de poésie. Gillian Brauer, 20 ans, brillante étudiante de troisième année, voudrait briller encore davantage aux yeux de Andre Harrow, son charismatique professeur de littérature, qui a décidé de faire écrire et lire en classe à ses élèves leur journal intime. Il n’octroie ses compliments qu’aux confessions les plus osées ce qui génère surenchères malsaines et incidents ravageurs parmi des filles survoltées, avides de retenir l’attention – et plus – du maître.

3 réflexions au sujet de “Book Haul Septembre [2021]”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s