Chronique, Thriller/Policier/Horreur

Deux gouttes d’eau – Jacques Expert

Deux gouttes d’eau de Jacques Expert

Une jeune femme est retrouvée morte dans son appartement de Boulogne-Billancourt, tuée à coups de hache. Elle s’appelle Élodie et son ami, Antoine Deloye, est identifié sur l’enregistrement d’une caméra de vidéosurveillance de la ville, sortant de chez elle, l’arme du crime à la main. Immédiatement placé en garde à vue, Antoine s’obstine à nier malgré les évidences. Il accuse son frère jumeau, Franck, d’avoir profité de leur ressemblance pour mettre au point une machination destinée à le perdre. Quand Franck Deloye arrive au commissariat central pour être entendu, le trouble est immense : il est impossible de différencier les deux hommes, qui se ressemblent, littéralement, comme deux gouttes d’eau… Le divisionnaire de la PJ en charge de l’enquête, Robert Laforge, un homme réputé pour sa compétence mais aussi son intransigeance et ses éclats incontrôlés, va devoir tirer au clair avec son équipe ce véritable casse-tête. Lequel des deux jumeaux ment, lequel est le bourreau, lequel la victime ?

Thriller – Edition Sonatine – 336 p.

Une jeune femme du nom d’Elodie vient d’être retrouvé morte dans son appartement, le corps mutilé, la tête coupée et posée bien en évidence dans la pièce. Rapidement, les policiers ont un suspect. Il s’agit du petit ami de la victime, Antoine Deloye, qui a été aperçu sur les caméras de vidéo surveillance sortant de l’appartement de la victime au moment de la mort. Tout l’accuse mais celui-ci nie tout en bloc et pointe du doigt son frère jumeaux Franck comme étant le meurtrier. Lorsque ce dernier arrive au commissariat, toute l’équipe est confuse. Les jumeaux se ressemblent comme deux gouttes d’eau, impossible de pouvoir les différencier. Le doute s’installe à vitesse grand V au sein de la brigade. Qui a tué Elodie ? L’enquête qui semblait pliée va devenir complexe.

Si l’on doit bien reconnaître une chose à ce roman c’est son côté addictif. C’est un véritable page-turner qui nous a écrit Jacques Expert. On n’a qu’une envie c’est de lire la suite et de découvrir la vérité. L’idée de départ me semblait être excellente. Des jumeaux 100% identiques, une anomalie génétique qui fait qu’ils n’ont pas d’empreintes digitales, un ADN ne permettant pas de les dissocier. Je me suis dit qu’on allait entrer dans un gros roman un peu casse-tête. Je m’y été préparée mentalement. Complot ? Mensonges ? Jalousie ? Vengeance ? Manipulation mentale ? Je m’attendais à ce que l’auteur nous entraine dans des directions toutes plus folles (passionnantes ?) les unes que les autres. Jusqu’au bout j’ai été maintenu en haleine par ce récit, m’attendant à tout instant à un gros revirement de situation. Qu’elle ne fut donc pas ma déception lorsque j’ai refermé ce livre avec un sentiment d’incompréhension. Un sentiment de « tout ça pour ça ». L’impression de m’être un peu faite arnaquée. Peut-être que j’en attendais beaucoup trop de ce roman ?

Pourtant l’histoire débutait plutôt bien mais au lieu de creuser un peu plus, l’auteur n’a fait que choisir le chemin le plus simple. Par conséquent, j’ai tout simplement eu la sensation de tourner en rond dans ce roman. On avançait à rien. C’était très linéaire, très, voir trop, répétitif. Tout n’est qu’interrogatoires. Si on enlève tous les passages qui se répètent, le roman est bouclé en 200 pages. Tout au long du roman, Jacques Expert s’est contenté de choisir la facilité. Même jusque dans la fin de l’histoire. Moi qui m’accrochais au roman, qui me disait bon la fin devait être épique et bien non. Elle est plus farfelue et tirée par les cheveux qu’autre chose. Elle est très décevante et arrive avec beaucoup trop de facilité encore une fois. En 2-3 chapitres c’est bouclé.

On en parle également des personnages ? Je ne me suis attachée à aucun d’entre eux. Que ce soit les jumeaux, leurs parents ou même les enquêteurs ils sont tous détestables. Moi qui croyais qu’au niveau psychologie on allait avoir quelque chose de top et bien ce fut malheureusement un gros flop. La psychologie des jumeaux méritait d’être plus travaillée et d’être mise en avant. Or là, le lecteur doit se contenter de peu.

Le point positif de ce roman se trouve réellement dans la plume de l’auteur qui est efficace et addictive, faisant de ce roman un bon page-turner malgrès ses défauts. Mais elle réside également dans les chapitres incluant des flash-back du passé. Des passages où l’on suit les parents des jumeaux. On y apprend leurs difficultés d’avoir un enfant, la joie d’en avoir eu deux après de nombreuses tentatives, leurs doutes sur le fait d’être de bons parents et leur peur de plus en plus grandissante de leurs fils qu’ils trouvent bizarre. Ce sont ses passages qui donnaient un côté oppressant au roman.

En conclusion ce fut pour moi une lecture addictive mais dont l’histoire et la fin m’a beaucoup déçue. Je n’ai pas été très convaincue par les choix faits par l’auteur. La fin était déconcertante. J’en attendais beaucoup plus. J’ai trouvé cette équipe d’enquêteurs vraiment peu crédible, avec un capitaine un peu trop bourru à mon goût. Le genre on fonce avant et on réfléchit après. Le genre peu perspicace qui va laisser sa colère prendre le pas sur la raison.

CarolinaBouquine.

Note : 2.5 sur 5.

6 réflexions au sujet de “Deux gouttes d’eau – Jacques Expert”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s