Chronique

La maison des morts de Sarah Pinborough

couv29246373La maison des morts de Sarah Pinborough

La vie de Toby bascule suite à un simple test sanguin. Au beau milieu d’une île déserte, une poignée d’enfants mène une existence hors du temps, sous la surveillance impassible d’une équipe d’infirmières. Arrachés à leurs familles, les Déficients vivent dans la crainte du moindre symptôme indiquant qu’il est temps pour eux d’être conduits au sanatorium, là d’où personne ne revient. Loin des siens, replié sur lui-même, Toby attend la mort et lutte contre la peur et le désespoir. Mais l’arrivée d’une nouvelle patiente lui redonne brusquement une raison de vivre et d’espérer…

………3107950465_1_14_xtZAH0OF

Edition : Milady  Genre : Science Fiction ◈ 384 pages ◈ Sortie :  21 Octobre 2016 ◈ Ma note : 8/20

……3107950465_1_14_xtZAH0OF

Quelques mots sur l’autrice…

Sarah Pinborough est née à Milton Keynes, en 1972. C’est une romancière britannique de fantasy et d’horreur. Son père étant diplomate, elle a beaucoup voyagé dans le Moyen-Orient. De l’âge de 8 ans jusqu’à se majorité, elle est resté en internat. Elle raconte que cela a beaucoup influencé sa manière d’écrire. Elle a commencé à écrire des romans alors qu’elle était enseignante au collège. Sarah Pinborough a écrit de la fantasy pour la jeunesse, sous le nom de Sarah Silverwood, et a travaillé pour la BBC.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

La maison des morts raconte l’histoire de Toby, un adolescent qui a été envoyé dans une maison coupée du monde pour y vivre ses derniers jours sur Terre. En effet, Toby et plusieurs autres de ses camarades ont le gène Déficient. Ils sont donc malades et ont été arrachés à leur famille et lâchés dans une maison perdue au milieu de nulle part. Ayant accepté le fait qu’il va bientôt mourir, Toby n’a plus goût à rien. Ses journées sont monotones, il ne veut pas se faire d’amis et son comportement de « grincheux » ne l’aide en rien. Il attend la mort et rien de plus. Mais sa vie va basculer lorsqu’il va faire la connaissance de Clara, une Déficiente qui vient d’arriver dans ce camp.

Vous aussi vous trouvez que mon résumé n’est pas terrible ? C’est normal car ce livre, je ne l’ai tout bonnement pas lu en entier. Je ne peux pas parler d’abandon car j’ai été jusqu’au bout mais je peux vous dire que des pages, des chapitres même, j’en ai sautés pas mal. J’imagine que cela vous donne déjà un petit avant-goût de mon avis sur ce bouquin. Il peut se résumer en un mot : ENNUYEUX ! 

3107950465_1_14_xtZAH0OF

Ennuyeux : Qui cause de la lassitude, du désintérêt. Voilà comment je pourrai résumer ma chronique. J’ai mis plus d’une semaine à lire ce livre. Mais quelle perte de temps ! Je n’ai pas du tout accroché à cette lecture et pour pouvoir arriver au dernier chapitre je me suis forcée. C’est triste ce que je vais dire mais avec ce livre on se fait avoir comme des pigeons. La couverture et le résumé promettent une histoire sombre, mystérieuse, un bon truc de science-fiction (vu que ce livre est classé comme étant de la science-fiction) alors que pas du tout. On est dans de la romance pure et dure. Et la romance et moi nous ne sommes pas copains !

Et la science-fiction dans tout ça ? Et bien il n’y en a pas. On vous parle de Déficient dans le résumé. Oui et ? J’attends toujours de savoir ce qu’est réellement un Déficient. Quelle est cette mystérieuse maladie, ce mystérieux gène qui fait que l’on est condamné et que l’on ne peut plus vivre avec les autres personnes dites « normales ». Comment se fait-il que certaines personnes l’ont et d’autres non ? Vous voulez le savoir n’est-ce-pas ? Et bien c’est peine perdue, l’autrice nous dit rien du tout là dessus. Et le fameux sanatorium ? L’endroit où nulle personne n’en revient. Oui, là encore j’attends de savoir ce que c’est exactement et ce qu’il s’y passe. Vous vous posez des questions en lisant le résumé ? Je vous arrête tout de suite vous n’aurez aucunes réponses. L’histoire tourne autour du quotidien ennuyeux à mourir de Toby et de sa Love Story avec Clara, qui soit dit en passant n’est pas du tout crédible. 

3107950465_1_14_xtZAH0OF

Et les personnages ? Parlons-en tient. Toby est un adolescent mortellement ennuyeux à suivre (je l’ai déjà dit ? Oups désolé !). Ce n’est clairement pas un personnage agréable à découvrir. Il est contradictoire et agaçant à souhait ! Il dit détester les filles mais deux chapitres plus tard il tombe amoureux comme jamais de Clara à qui il n’a parlé que 3 fois à tout casser. Sérieusement, ce n’est pas agaçant ce genre de chose ? Il se proclame grand solitaire et répète à qui veut l’entendre qu’il souhaite être seul et ne pas se faire d’amis car selon lui cela ne sert à rien puisqu’il va bientôt mourir, mais il passe son temps à aider les autres et à régler leurs problèmes. Cherchez l’erreur ! Je pense fortement que ce côté intriguant que l’autrice a voulu donner à sa couverture et à son histoire ne sont qu’un prétexte pour que nos deux protagonistes puisse s’aimer comme deux fous avant que la mort ne les sépare. Agaçant plus qu’autre chose. Il n’y a dans ce livre aucun aspect sombre, aucun suspense, aucune atmosphère pesante, même si les 40 premières pages promettaient quelque chose de grandiose. Mais en fait non ! L’histoire n’a jamais décollée, elle a même carrément fait un gros PLOUF !

Pour conclure je dirai que, et c’est la première fois que je dis quelque chose comme ça, l’objet livre ne fait pas tout ! Ne vous laissez pas avoir par cette magnifique couverture, par le fait que ce livre soit un hard-back et par son résumé qui semble vous promettre une histoire glauque et sombre. Passez votre chemin car ce livre ne vaut, à mon sens, pas le coup ! Je suis peut-être dure dans mes propos mais ce livre est l’une de mes plus grosses déception et je n’ai pas envie de vous le conseiller alors que je l’ai profondément trouvé sans intérêt. Ce serait être malhonnête envers vous. Ce livre est pour moi une perte de temps. Il raconte une histoire d’amour niaise à souhait et sans aucune évolution possible ni crédibilité. C’est un livre beau à l’extérieur certes mais au contenu très pauvre ! Après, si vous aimez la romance alors oui vous allez peut-être aimer ce livre.

Sans titre-2

« Je me demande parfois si je n’aime pas l’ennui parce que cette sensation donne l’impression que le temps passe plus lentement. »

« – C’est beau, non ? dit-elle en mastiquant.
– Ouais, c’est beau.
Elle me regarde et m’adresse un sourire, l’air heureux ; j’ai alors du mal à avaler ma bouchée. En réalité, je ne parlais ni de la plage, ni de l’eau, mais du spectacle qu’elle m’offre. Sa longue chevelure ruisselle en épaisses boucles cuivrées autour de son visage ; à cause du vent salé, on dirait presque des dreadlocks. Elle a les joues rouges, les yeux brillants, pleins de vie. Comment se fait-il que sa beauté ne m’ait pas frappé jusque-là ? »

Publicités

8 réflexions au sujet de “La maison des morts de Sarah Pinborough”

  1. Comme tu le dis, au premier abord, en regardant la couverture déjà, je pensais à une histoire d’épouvante, d’étrangetés, de mystères… En lisant le résumé, ensuite, on pense à la SF, et peut-être à une touche de romance, en voyant la dernière phrase. Mais lorsqu’une touche se transforme en totalité, alors c’est la déception. Je te remercie d’ailleurs pour ton avis, sans lequel je me serais laissée berner aussi ahah. Bon, j’avoue que j’apprécie qu’il y ait une note de romance (si ce n’est pas trop mièvre), mais lorsque cela prend le dessus sur une histoire fantastique qui est censée nous émerveiller, c’est frustrant.

    Aimé par 1 personne

    1. Non mais de toute façon y’a même pas d’histoire fantastique dans ce livre. C’est de la romance pure et dure. On mentionne les Déficients deux ou trois fois, idem pour le Sanatorium mais après que dalle ! Aucunes explications, aucune réponses à nos questions. Sincérement le résumé se suffit à lui même pour te décrire le peu de mystère qu’il y a dans ce livre. Car tu n’apprendras rien de plus en le lisant :/ Bref, c’est très frustrant ce genre de roman. J’ai réellement la sensation de m’être fait avoir. Heureusement que, perso, je l’avais payé 0.99 cts l’an dernier lors de la GrosseOP donc du coup ça va xD Lol

      Aimé par 1 personne

    1. Lol. Et bien si, il me semble que j’en ai lu quelques uns vu qu’il est à plus de 15/20 sur livraddict. Après entendre dire que ce fut un coup de coeur non, jamais vu ! M’enfin, je ne le recommande pas sauf à ceux pour qui la romance (pas très crédible à mes yeux mais bon) n’est pas un problème ^^

      Aimé par 1 personne

  2. Roh mince.. Je suis justement en train de le lire et je me demandais quand ça allait bouger un peu et là tu viens de briser mes espoirs haha. Bon bah merci pour cette chronique ça m’évite de perdre davantage mon temps ! Je vais commencer un autre livre ainsi. C’est grave de nous vendre un truc puis finalement c’est l’inverse de ce qu’on te clame quoi. Pareil que toi je hais la romance et j’avais vraiment acheté ce livre en espérant que ce soit un truc dark bien tordu puis.. Nope.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s