Chronique

Océania T2 : Horizon Blanc – Hélène Montardre

Sans titre-1.png

J’ai lu le premier tome il n’y a pas si longtemps, je vous renvoie à la chronique du tome 1 pour en savoir un peu plus sur l’histoire en général. 

Chronique Océania T1 : La prophétie des oiseaux.

3124710533_1_7_hOrNVK7w

Rapidement, dans le tome précédant on  faisait la connaissance de Flavia, une fille ayant un don particulier avec les oiseaux. L’Europe commençant à être envahie par les eaux à cause du réchauffement climatique, le grand-père de Flavia l’a envoyé aux Etats-Unis. Là bas elle a fait la connaissance de Chris, le coup de foudre a été immédiat et par la même occasion, elle a constaté que le pays était contrôlé par une organisation privée. Flavia a également appris que ses parents, qu’elle croyait morts, étaient peut-être encore en vie. Elle a donc décidé de retourner en Europe afin de demander des explications à son grand-père.

3124710533_1_7_hOrNVK7w

Dans Horizon blanc, on reprend l’histoire là où on l’avait laissé dans le tome 1. Flavia est à nouveau à bord du Samantha et vogue en direction de l’Europe. A sa grande surprise, le continent a basculé dans l’ère glacière. Tout a disparu sous les eaux et la neige. Où est donc passé son grand-père ? Que lui est-il arrivé ? Qu’est-il arrivé à l’Europe ? Où sont passés les habitants ? Et ses parents, que sont-ils devenus ? C’est une grande aventure qui commence pour Flavia et celle-ci sera remplie de péripéties. 

3124710533_1_7_hOrNVK7w

Tout comme « La prophétie des oiseaux », « Horizon blanc » est rempli de poésie. La plume d’Hélène Montardre est toujours aussi belle et fluide et la lecture est toujours aussi agréable. Ce livre fait voyager le lecteur. Les descriptions des paysages et des lieux sont vraiment réalistes. Dans le premier tome, l’action se déroulait à New-York, ses grattes-ciel, son immense digue, ses bars etc… Et dans le deuxième tome on se retrouve en Europe avec pour seul paysage la neige et la glace. Entre les deux tomes on bascule vraiment d’un monde à l’autre et d’une atmosphère à l’autre. J’ai beaucoup aimé ce contraste, ça montre que l’intrigue bouge, avance et ça ne fait pas redondant.

3124710533_1_7_hOrNVK7w

Globalement, j’ai préféré ce deuxième tome au premier. Je l’ai trouvé beaucoup plus dynamique, beaucoup plus rythmé, enfin l’aventure commence et l’auteure nous apporte quelques réponses à nos questions. Et aussi parce qu’on a pu suivre d’autres personnages que Flavia et que de nouveaux personnages sont apparus.  Si dans « La prophétie des oiseaux », l’intrigue tournait autour de Flavia, dans « Horizon blanc » l’intrigue tournera autour de plusieurs personnages. Et c’est vraiment un point très positif pour le bouquin, je m’explique. Même si j’ai bien aimé ce deuxième tome, une chose m’a énormément dérangée. C’est le personnage de Flavia. Je ne sais pas ce qui s’est passé mais je trouve qu’elle a régressé par rapport au premier livre. Je l’ai trouvé immature et ses réactions me faisaient penser à des réactions de petite fille gâtée. Le monde est en train de partir en sucette et elle ne pense qu’à elle. C’était beaucoup de « Moi Je », « Moi Je », « Moi Je », « Et moi je veux ceci », « Et moi je veux cela », « Et moi je veux que ça se passe comme ça », « Et moi je dis qu’il faut faire ça », « Et moi je ne suis pas d’accord », « Et moi je pleure si tout ne se passe pas comme je veux », « Et moi je suis trop pas contente parce qu’on m’a menti », « Et moi je boude parce que la vie c’est trop dure » etc… C’était vraiment énervant voir même insupportable au bout d’un moment. C’est uniquement à cause de ce comportement que ma note va baisser. Le fait d’alterner les points de vue et de se concentrer sur différents personnages allège un peu le côté lourd, le côté lassant que peut avoir le comportement de Flavia dans l’histoire. Sinon l’histoire en elle même est plutôt bien, l’intrigue très intéressante et très d’actualité. On retrouve les mêmes thématiques que dans le premier tome, à savoir : l’environnement, les oiseaux, la faune, la flore etc… On avance petit à petit dans l’intrigue, quelques mystères planent encore mais l’on commence à comprendre un peu le fond de l’histoire. Quelques personnages sont restés un peu en retrait, on n’en apprend pas beaucoup sur eux, c’est le cas par exemple d’Amalia, de Guillaume et de Noel Nora. Mais j’espère que ça viendra dans le troisième tome. 

3124710533_1_7_hOrNVK7w

Ici, la romance est toujours présente mais à petite dose. Si dans le premier volume l’histoire d’amour entre Flavia et Chris prenait un peu de place, dans celui-ci ça n’est pas le cas. L’auteure se concentre vraiment sur la montée des eaux, le pourquoi du comment, sur la base secrète qui étudie ces phénomènes etc… On est vraiment dans le côté scientifique, les théories et les spéculations vont bon train, on a enfin quelques explications à tous ça, même si ça reste encore un peu flou. C’est un tome vraiment intéressant et plus approfondi que le premier. Certains mystères comme par exemple le mot Océania, marqué dans un livre de la bibliothèque de la base du Pôle Nord, subsiste mais j’espère, et je pense, qu’on en apprendra davantage dans le troisième tome.

3124710533_1_7_hOrNVK7w
En conclusion, ce tome 2 est une bonne suite, fidèle au premier tome malgré un personnage principal un peu trop immature à mon goût. Je n’ai pas retrouvé l’histoire redondante puisqu’on change complètement de décors par rapport au premier tome. C’est un peu plus dynamique. On entre dans le vif du sujet petit à petit même si certains mystères planent encore au dessus de cette intrigue. J’ai hâte de lire le tome 3 qui est déjà dans ma PAL. Je pense le sortir rapidement et me procurer le tome 4 par la même occasion. 

Ma note : 15/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s