Chronique

Les silences de l’hiver – Benjamin Murcy

FH.png

Un grand merci à Benjamin Murcy pour l’envoi de ce bouquin, j’ai passé un bon moment de lecture !

3124709553_1_5_k5NzOVq6.gif

Les silences de l’hiver est un drame psychologique dans lequel on va suivre deux personnages, Olivier et sa femme Caroline. Olivier est un homme comme les autres en apparence mais il est hanté par Robin, un petit garçon qu’il a tué accidentellement un soir d’hiver, il y a 10 ans, alors qu’il rentrait d’une soirée avec son ami Nicolas. Oliver doit tout à son père Charles, qui l’a couvert, a effacé ses traces et l’a empêché d’aller en prison. Mais ce dernier abuse de la situation depuis 10 ans et dirige la vie de son fils tout en le menant par le bout du nez. Un soir, Caroline annonce a Olivier qu’elle est enceinte. Ce dernier ne voulant pas d’enfant, change de comportement. Depuis cet annonce, le fantôme de Robin ne le quitte plus.

3124709553_1_5_k5NzOVq6

Quand j’ai lu le résumé de ce livre, j’ai tout de suite été emballée, d’ailleurs je l’ai lu le jour où je l’ai reçu. J’ai beaucoup aimé l’histoire même si je dois avouer que je m’attendais à autre chose. J’aurai aimé un peu plus de rebondissements, de révélations, je m’attendais vraiment à ce qu’à la fin l’auteur nous dise que Robin était encore vivant après l’accident et que c’est Charles qui l’avait tué et que c’était pour cette raison que Robin hantait Olivier et lui réclamait justice. Je vous promets que pendant un bon moment j’y ai cru. Mais en fait pas du tout ! Alors je n’ai pas été déçue de ma lecture, loin de là, mais disons que j’aurai vraiment aimé que la fin m’épate et qu’elle sorte du chemin dans lequel on s’est promené tout au long du livre. Cela dit, en y réfléchissant un peu plus, comme il s’agit d’un drame psychologique c’est peut-être un peu normal qu’il n’y ait pas ce genre de fin.

3124709553_1_5_k5NzOVq6

Il faut savoir que ce livre est déconseillé au moins de 18 ans et je peux le comprendre. Benjamin Murcy plonge le lecteur dans une ambiance vraiment sombre, froide comme l’hiver et aborde des sujets vraiment poignants comme : la culpabilité, la paranoïa, l’emprise qu’une personne peut avoir sur nous, la peur d’être démasqué etc… La petite pointe de paranormal accentue le côté sombre de cette histoire. Malgré quelques petites longueurs, la lecture a été rapide et fluide. La plume de l’auteur est agréable et l’intrigue est vraiment bien ficelée. On voit que Benjamin Murcy maîtrise son sujet à la perfection et c’est ce qui fait le gros point fort de ce livre, selon moi. Chaque émotion, chaque pensé, chaque sensation est décortiquée rien n’est survolé ou laissé de côté. C’est une lecture vraiment convaincante ! Le suspense est aussi présent puisque le lecteur est tenu en haleine jusqu’à la dernière page. Jusqu’à la toute fin je me suis demandée si Olivier allait se dénoncer ou pas. 

3124709553_1_5_k5NzOVq6

Un petit mot sur les personnages. Olivier est un homme qui est vraiment détruit de l’intérieur, totalement rongé par la culpabilité, mais qui essaye, comme il peut, de sauver les apparences. Il a tué un petit garçon, il a fait de mauvais choix, il est parfois brutal (verbalement) avec sa femme et pourtant on ne peut pas s’empêcher d’éprouver de la peine et la compassion pour lui. Tout au long de la lecture on verra que finalement il n’a pas un aussi mauvais fond comme on pourrait le croire. Caroline est une femme que j’ai trouvé courageuse, d’une certaine manière, et son histoire m’a bouleversé. Sans vous spoiler, j’ai trouvé le choix de l’auteur, concernant l’avenir de Caroline, cohérent et je n’aurai pas imaginé une autre issue pour elle même si cette dernière est tragique.

3124709553_1_5_k5NzOVq6

Les silences de l’hiver est le premier roman de Benjamin Murcy et je dois dire qu’il s’en sort plutôt bien. On a une intrigue bien ficelée, une ambiance glaciale avec une pointe de paranormal et des thèmes qui sont abordés de façon intelligente, justifiée et argumentée.

Ma note : 16/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s