Chronique

Le démonologue – Andrew Pyper

2

Le professeur David Ullman est considéré comme le spécialiste mondial de la littérature satanique, notamment grâce à la thèse qu’il a consacrée au Paradis perdu de Milton. Pourtant David, à l’inverse du poète, est loin de croire que notre terre est peuplée de millions d’âmes errantes, invisibles du commun des mortels. Un jour, il est invité à Venise pour y attester d’un « phénomène » surnaturel. D’abord réticent, il cède finalement et s’y rend en compagnie de Tess, sa fille de douze ans. Sur place, les manifestations paranormales dont il est le témoin font vaciller ses certitudes cartésiennes. Avec pour point d’orgue la disparition de sa fille. Sous ses yeux, Tess saute dans les eaux du Grand Canal, mais jamais ne réapparaîtra… Il n’aura dès lors qu’une obsession : la retrouver. Mais tous ceux qu’il croise désormais semblent n’avoir guère plus de consistance que les âmes errantes que décrivait Milton… Et s’il s’agissait de l’œuvre du Diable en personne ?

Auteur : Andrew Pyper – Edition : l’Archipel 
 Genre : Thriller – 360 pages – Note : 13/20

Quelques mots sur l’auteur…

Andrew Pyper, né le 4 Janvier 1968 est un auteur spécialisé dans les romans policiers. En 1999, il publie son premier roman Lost Girls, grâce auquel il est lauréat du prix Arthur-Ellis 2000 du meilleur premier roman. Avec Le démonologue, paru initialement en 2013 il remporte le International Thriller Writers Awards en 2014 du meilleur roman. En France, Le démonologue est paru aux éditions L’Archipel le 1er Juin 2016

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Dans ce livre on va suivre David Ullman, professeur à l’université spécialiste de la thèse du Paradis Perdu de Milton. David ne croit pas en Satan. Un jour, il va recevoir la visite d’une dame mystérieuse lui demandant de se rendre en Italie afin de donner son avis sur un phénomène paranormal. Il accepte et part pour Venise avec sa fille Tess. Durant son voyage, un drame va frapper David. Tess a disparu. Commence alors pour David une course poursuite contre la montre, il doit retrouver sa fille. Sur sa route, de nombreuses choses surnaturelles vont se produire et il va remettre en question sa non croyance envers les forces du mal. 

Je suis très friande des livres à suspens qui parlent de surnaturel, de religion et d’horreur. Et « Le Démonologue » regroupe un peu tous ces thèmes. C’est totalement par hasard que je suis tombée sur ce livre en librairie. Le titre m’a interpellé, la couverture était pas mal et le résumé intéressant. C’est donc tout naturellement que je l’ai pris.

Un thriller ésotérique malheureusement décevant.

Je pensais passer un bon moment avec ce bouquin mais cela n’a pas été le cas et c’est dommage car il y avait un bon potentiel. L’auteur tenait là une intrigue intéressante mais il n’a malheureusement pas su, en tout cas pour moi, exploiter correctement cette histoire. 

Le début du livre m’a énormément plu ! Plus on tournait les pages et plus l’histoire montait crescendo c’était juste parfait ! L’auteur prend bien le temps de présenter les personnages, de planter le décor et de nous expliquer le contexte de l’histoire. En revanche, la fin du livre m’a beaucoup déçu et m’a laissé quelque peut perplexe. Tout s’enchaîne rapidement, j’ai du relire quelques passages plusieurs fois pour comprendre, j’ai vraiment eu du mal à suivre. Et quand l’auteur met le point final, alors là je comprends encore moins. En refermant le livre je me suis dit : « Ouais, Ok. Et alors ? Et après ? C’est tout !? ». Autant dire que j’ai ressenti un bon gros sentiment de frustration en refermant ce bouquin. Je ne m’attendais pas à ça et j’ai été un peu déçue. Cela dit ça reste un bon thriller et c’est un livre qui se lis assez rapidement. Je compte quand même le relire, un jour, je me dis que je suis sûrement passée à côté de certaines choses. Autre point négatif, et qui n’aide pas à la compréhension du livre, ce sont les nombreuses références faite au Paradis perdu de Milton. Elles sont beaucoup trop nombreuses et rendent la lecture un peu complexe à certain moment.

Cela dit, j’ai trouvé un point positif à ce livre c’est l’aspect « psychologique » de l’histoire qui m’a beaucoup intéressée. Ici, l’auteur met en avant les croyances qu’ont les Humains envers Dieu et le Diable. Le bien, le mal, cet aspect là est décortiqué de façon intelligente dans ce bouquin et du coup, cela titille un peu notre intérêt. Le démonologue est un livre que je vous conseil si vous aimez les thrillers ésotériques et le Paradis perdu de Milton et si les fins ouvertes ne vous frustres pas.

Sans titre-2

« Parfois, les monstres sont bien réels… […] Même s’ils ne ressemblent pas à des monstres. »

« L’esprit est à soi-même sa propre demeure, il peut faire en soi un ciel de l’enfer, un enfer du ciel. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s